Liste de lecture de Jérémie Bertrand

Epsiloon HS 2 - Mars 2022

CouvertureAMOUR, C´EST LA SCIENCE QUI EN PARLE LE MIEUX
Découvrez pourquoi dans ce deuxième hors-série d´Epsiloon

Nous vous avions prévenu, à Epsiloon , nous ne nous intéressons pas à la science en elle-même : notre crédo, c´est de vous parler du monde. De vous raconter comment la science le dévoile dans sa diversité, sa complexité, sa beauté. Alors, d´accord, un hors-série sur l´amour peut paraître incongru, tant la légèreté supposée du sujet semble davantage convenir aux magazines people. Ou au contraire, tant sa gravité plaiderait pour le laisser intact, dans toute sa plénitude, à la poésie et la littérature... Mais ce sentiment, à la fois évanescent et essentiel, peut aussi être considéré comme un objet d´étude scientifique. Pas seulement pour la psychologie, mais aussi pour la biochimie, la génétique, l´anthropologie, l´éthologie, et même la mécanique quantique. Et cela donne des histoires d´amour fascinantes. L´amour ? Osons le sacrilège : c´est la science qui en parle le mieux.

Découvrez vite ce que nous vous avons réservé :

- LE DOSSIER SAUVAGE

Voraces, romantiques, dragueurs, transis, jouisseurs, fusionnels... Les amours des animaux semblent aussi variés que ceux des humains. Mais notre anthropomorphisme est trompeur. Car en matière d´attachement, vertébrés et invertébrés ont su étendre leurs inverstigations sentimentales bien au-delà de ce à quoi nous cantonne notre imagination. la preuve avec cette palette de passions furieuses tout juste observées par la science. leurs amours sont vraiment sans limite.

- L´ANALYSE : L´amour virtuel - Peut-on tomber amoureux d´un robot ?

Ils sont attentifs, affectueux, toujours disponibles. Avec les nouveaux chatbots et leurs avatars hyperréalistes, des humains tissent aujourd´hui des relations amicales, intimes, et de plus en plus poussées. Cela a un nom : l´objectophilie. Mais certains préfèrent appeler ça "amour".

- LA DECOUVERTE : L´amour chimique - Voici la molécule qui déclenche tout

Les biologistes en ont le coeur tout retourné. Ils sont en train de découvrir qu´une petite molécule au nom prédestiné régule l´activité de nos organes reproducteurs et agit jusqu´au plus profond de notre cerveau pour exalter nos sentiments. Kisspeptine, voilà l´autre nom de l´amour.

- LE RECIT : L´amour archaïque - La rencontre qui a changé Sapiens

Si différents et si proches à la fois. En traversant l´Eurasie, Sapiens a rencontré Néandertal, un autre Homo, pâle, râblé, parfaitement adapté à ces froides contrées. De leurs amours, nous conservons 2% d´ADN... Ceux qui nous ont permis de conquérir le monde.

- LE PORTEFOLIO : On a vu l´amour

Les scientifiques ont traqué le sentiment amoureux dans notre cerveau, nos cellules, notre histoire... pour donner à voir l´insaisissable. L´amour ? Une définition par l´image.

- L´ENQUETE : L´amour fou - Face à la tyranie du "like"

Au début, il devrait juste propager de l´amour sur les réseaux sociaux. Mais très vite, ce petit bouton addictif, fiévreusement scruté par les publicitaires et les internautes, s´est imposé comme la valeur n°1 d´un nouveau marché des affects. Voici comme le "like" s´est emparé de notre cerveau.

- L´EXPLORATION : L´amour profond - Chamboulé jusqu´au fond de l´ADN

On le sait, la passion vrille le cerveau, fait flamber les hormones... Et plus encore : les chercheurs sont en train de découvrir que ce feu d´artifice plongerait au coeur de nos cellules, bouleversant jusqu´à l´expression de nos gènes ! Oui, l´amour nous embrase. Tout entiers.

- L´HYPOTHESE : L´amour quantique - La physique ne parle que de ça !

Force des étreintes, multiplicité des relations... Les nouveaux concepts utilisés pour décrire la théorie la plus mystérieuse de la physique rappellent étrangement le vocabulaire de la passion. Et si ce n´étaient pas que des images ? Si les histoires d´amour étaient les briques fondamentales de l´Univers ?